Skip links

Hydrogène

La mobilité (camions, trains, bus, voitures…) pourrait profiter des progrès des piles à combustible (hydrogène) fiables et bon marché, en cours d’industrialisation par des entreprises de grande réputation comme Michelin-Faurecia ou Bosch.

La disponibilité de capacité de génération d’électricité renouvelable pourrait être avantageusement intégrée avec les électrolyseurs pour produire de l’hydrogène vert, bon marché et local.

Crédits photos : Nikola Motor 

Vent d’Est est associé avec des industriels pour lesquels le transport est à la fois une grosse partie de leur valeur ajoutée et de leur empreinte carbone, pour développer, construire et opérer des électrolyseurs de 1 MW à 5 MW (équivalent de 500 000 litres à 2 500 000 litres de diesel par an) dont plus de la moitié de la production sera mise à disposition des autres industriels et collectivités locales.

Fidèle à ses racines, Vent d’Est est fier de contribuer à ce nœud essentiel de la boucle de l’économie circulaire.

Vent d’Est a fondé MOB’HY le 1er juin 2020 comme développeur et opérateur spécialisé, reposant sur les compétences de son bureau d’études interne.

Mob’Hy intervient comme développeur, opérateur et fournisseur d’énergie primaire aux d’électrolyseurs de proximité avec l’ambition de proposer une mobilité meilleur marché que le diesel en valorisant la tonne de CO2 évitée à moins de €100.

L’Union Européenne a publié le 20 juillet 2020 une feuille de route encourageant le développement de 60 GW d’électrolyse avant 2030, dont 40 GW vers la mobilité.

Contactez-nous via le site Mob’Hy pour discuter de vos besoins en hydrogène ou des sites que vous envisagez de développer.

Vent d’Est est lauréat du programme d’accélération C2iME de la région grand Est

Des questions ?